Beauty THINKS

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - peau

 Fil des billets

17 septembre

Deux rencontres

Beyond Beauty ParisLe mois de septembre a ses moissons de nouvelles créations… Retour sur deux rencontres faites à Beyond Beauty Paris… Deux histoires qui témoignent de démarches personnelles, deux constructions qui savent prendre le temps de bien faire les choses… Deux rencontres qui stimulent les envies d’entreprendre et de faire avancer les idées - n’en déplaise aux tristes voix qui veulent nous scléroser dans la crise et la soi-disante saturation des marchés…

Lire la suite...

28 août

Dans la peau de l'autre

La piel que habitoLa piel que habito… La peau comme sujet de cinéma… L’occasion est trop rare pour ne pas s’y arrêter. La peau, la « piel »… L’étymologie du mot renvoie a « pellis », cette peau de l’animal que l’on enlève pour être tannée. “Peel off” dirait l’anglais. Il est assez étonnant que notre langue n’ait pas retenu quelque chose qui soit plus près du corps, comme l’épiderme… C’est peut être que l’on entretient un rapport étrange avec sa peau. Elle est à la fois proche, indissociable de nous même et lointaine, objet de possibles transformations et de changements… La relation entre peau et identité oscille en permanence entre unité et étrangeté…

Lire la suite...

16 septembre

Sentara Skin Care, la beauté du geste

sentara.jpg L’édition 2009 de Beyond Beauty Paris vient de clore ses portes – un beau millésime avec de jolies rencontres et une réjouissante activité. J’essaierai au fil des prochains billets de rendre compte de ces quelques marques et produits repérés sur le salon ; des créations avec cette petite étincelle que l’on traque ici… ou, au moins, susceptibles de l’inspirer. Car, malheureusement, ce qu’annonce le discours ne se retrouve pas toujours dans le produit…

Alors, pour commencer par la fin, Sentara.

J’ai bien failli passer à côté tant la marque joue l’épure et la discrétion. Je l’eu sans doute regretté. Pour moi, Sentara est le vrai coup de cœur de cette rentrée.

Lire la suite...

1 commentaire faire suive à quelqu'un

 


06 septembre

Image et Réalité Vol 2 : Photographier un visage défiguré

depilex.jpg Le N°3322 du magazine ELLE à la fin du mois d’août, faisait paraître un dossier saisissant réalisé par la photographe Sarah Caron et Caroline Laurent-Simon. Des femmes brûlées à l’acide ou par le feu trouvent à se reconstruire en travaillant comme esthéticiennes à la Depilex Beauty Clinic.

Lire la suite...

19 août

Tatouage, une certaine idée du soin

Monoï Here

Pour sa troisième édition, Monoï Here (lire Héré), la semaine du monoï à Tahiti, produit un nouveau visuel étonnant. Loin des clichés sur la beauté des Vahiné, on y voit l’huile précieuse versée sur une épaule d’homme, une épaule tatouée. Par là, en inscrivant le Monoï dans ses origines culturelles, l’image ne fait rien moins que déplier le sens profond du soin. Geste rituel, le tatouage traditionnel façonne l’identité sociale et spirituelle. De la même façon, le monoï, telle une huile d’onction, est présente dans tous les rituels de passage de la vie polynésienne - la peau enduite d’un monoï préparé avec soin nous fait autre : enfant, adulte, roi, époux… Soin de la peau et Tatouage partagent ainsi cette idée que quelque chose de très important se joue à la surface, dans la peau.

Pourtant, sous nos contrées, du monoï, la Côte d’Azur n’a retenu qu’un parfum d’été. A moins que, le corps dénudé, offert au soleil, cherche à se libérer par la peau…