Beauty THINKS

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - naturel

 Fil des billets

03 février

Une Eve en hiver

Phyto_PanoCet hiver encore, des Vénus dans le plus simple appareil sont apparues sur les abris bus des rues mornes. Sur les champs Elysées, on l’a déjà dit, on les remarque moins… Il faut aller du côté des pavillons, des artères vides, et des tours de verre pour révéler tout ce qu’elles peuvent avoir d’étrange. Cette fois, une manière d’Eve en son Eden. Là, l’image se détache comme une fenêtre donnant sur des arrières mondes aux couleurs improbables… Invitation au piratage…

Lire la suite...

2 commentaires faire suive à quelqu'un

 


10 décembre

Pour en finir avec le regard de l'autre

Rosita Il y a un moment que le discours ambiant sur la beauté plurielle m’ennuie. Considérablement. Il me semble qu’il aboutit à une idée molle de la beauté, qu’il la prive d’une partie de son pouvoir et revient à gommer sa dimension profondément éthique. Récemment, une conversation m’a donné à repenser ce rapport subjectif à la beauté. C’était à Tahiti, durant la semaine du Monoï… Il n’y a rien de mieux que revenir sur le territoire d’un mythe pour tenter d’en ressaisir la substance !

Lire la suite...

03 juin

Rencontres de printemps, une autre idée du bio

Honore des Pres NYAu départ, le naturel n’est pas nécessairement synonyme de carottes terreuses et d’ascétisme épicurien. Ce peut être aussi la source de matières nobles et rares, l’inspiration extravagante d’un jardin d’été, la sensualité chaude d’un voyage à l’autre bout du monde ; les poncifs ont la peau dure. Pourtant, jusqu’à assez récemment la cosmétique bio se bornait à un militantisme en sandales et des flacons « tue l’amour » vendus à l’étalage sur les marchés… Le trait est forcé… Mais il y a des ennuis qu’il faut secouer!

Lire la suite...

30 juin

Brève Rencontre, Honoré des Prés

Nu Green Honoré des Prés

La sortie d'Honoré des Prés, des parfums 100% naturels signés Olivia Giacobetti, avait de quoi attiser la curiosité. Un défi, mais pas seulement. La promesse de retrouver la très belle écriture d'un Iunx, la possibilité de parfums avec une image encore vierge...ou presque.

Car il y a les parfums de marques. Chargés d'histoire, hyper-codés, saturés de références. Les porter nous condamne à porter la marque avec. On peut avoir envie de plus de légèreté. Se retrouver nez à nez avec un parfum dont on a encore rien dit ou si peu. Voilà, il faudrait pouvoir re-inventer sa relation aux produits dans leur vérité encore première.

Il y a de belles choses qui vont dans ce sens...

Lire la suite...