Beauty THINKS

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - beauté

 Fil des billets

01 novembre

De Casablanca, du Yoga et des Zombies, ou l’Amour comme pratique esthétique

Only Lovers«Richard, I cannot go with you or see you again. You must not ask why. Just believe that I love you. Go my darling and God bless you, Ilsa ».  Il y a des mots comme ça qui vous tombent dessus, comme la pluie après le beau temps. Rick ne s’en remettra jamais tout à fait. Dans les Enfants du Paradis, Garance s’enfuit dans la foule et perd Baptiste. Dans l’affaire Thomas Crown, Vicky laisse Thomas s’envoler. Au fond, on pourrait finir par croire que la plus belle façon d’aimer consiste précisément à n’aimer qu’un temps pour aimer toujours. Aimer comment on vit une expérience du beau.

Lire la suite...

08 novembre

Retour d’une philosophie de la beauté ou avènement du grand n’importe quoi ?

Figaro MadameFigaro Madame, « spécial beauté ». La couverture du magazine annonce La Force du Naturel. L’article correspondant parle d’une beauté « presque surnaturelle » et conclut avec les concepts de « déesse moderne de la beauté » et de « figure quasi divine » Que devons nous y lire ? Qu’il y a un au-delà de la nature, d’essence divine, et que la beauté naturelle en est la manifestation sensible? Que la beauté moderne n’en a toujours pas fini avec le divin ? Pas d’immanence de la beauté naturelle ? Ou est ce simplement une espèce de collage, le résultat d’une d’écriture automatique par laquelle les concepts viendraient se télescoper sans état d’âme ?

Lire la suite...

19 juin

Une femme moderne

Isabeli FontanaUne égérie est une inspiratrice. Dans le jargon publicitaire on parle de modèle aspirationnel. Cette semaine la page facebook de L’Oréal Paris révélait le nom de sa nouvelle égérie avec un petit clip d’une minute. Je regarde et je lis les légendes. On ne sait jamais. Je pourrais trouver quelques indices sur ce qui fait la beauté contemporaine.

Lire la suite...

01 janvier

Beauté Solaire

Beauté SolaireDans les rues de Paris, les affiches de Dior. Charlize Theron, dans la Galerie des Glaces. Le château de Versailles, palais du Roi Soleil. Quelques siècles plus tard. Une divinité solaire qui prendrait le pouvoir. Une femme cette fois. On raconte que 2013 sera une année de changement.

Lire la suite...

30 mai

Fascination du corps solaire

H&MLa dernière campagne H&M a été condamnée en Suède par des dermatologues accusant les images de promouvoir la tanorexie – une addiction pathologique au bronzage… Je sors moi de quelques 6 mois presque tout entier consacrés à la beauté solaire… à rendre compte des derniers travaux sur les effets délétères des UV ou à étudier les nouvelles stratégies cosmétiques de protection… Et pourtant quelque chose me dit que le grain de sable est cette fois davantage dans la mécanique de détraction que dans les artifices de séduction de la marque… Comme un pressentiment de quelque chose de mortifère qui se jouerait dans la condamnation des images…

Lire la suite...

03 février

Une Eve en hiver

Phyto_PanoCet hiver encore, des Vénus dans le plus simple appareil sont apparues sur les abris bus des rues mornes. Sur les champs Elysées, on l’a déjà dit, on les remarque moins… Il faut aller du côté des pavillons, des artères vides, et des tours de verre pour révéler tout ce qu’elles peuvent avoir d’étrange. Cette fois, une manière d’Eve en son Eden. Là, l’image se détache comme une fenêtre donnant sur des arrières mondes aux couleurs improbables… Invitation au piratage…

Lire la suite...

2 commentaires faire suive à quelqu'un

 


10 décembre

Pour en finir avec le regard de l'autre

Rosita Il y a un moment que le discours ambiant sur la beauté plurielle m’ennuie. Considérablement. Il me semble qu’il aboutit à une idée molle de la beauté, qu’il la prive d’une partie de son pouvoir et revient à gommer sa dimension profondément éthique. Récemment, une conversation m’a donné à repenser ce rapport subjectif à la beauté. C’était à Tahiti, durant la semaine du Monoï… Il n’y a rien de mieux que revenir sur le territoire d’un mythe pour tenter d’en ressaisir la substance !

Lire la suite...

07 novembre

Délice de l'imperfection

ImperfectionErrance de comptoir… Feuilleter le Figaro Madame, distraitement… Un numéro spécial beauté… Pourquoi ? Faire le point sur ce qui se raconte… Sans trop compter être surpris… Lire cela comme on se promène dans des rues sans âmes… Et pourtant, cette fois, des plis d’un discours entendu, s’échappe une idée poétique,…

Lire la suite...

25 septembre

Image et Réalité Vol 4 : Miroir, miroir…

Lingerie_de_Peau_I.jpgGuerlain. Lingerie de Peau. La semaine dernière, une nouvelle image beauté dans les rues de Paris. Avec une certaine présence… ouvrant comme l’espace d’une narration dans les abris bus… une jeune femme qui se regarde dans un miroir. La dentelle noire dit quelque chose d’un moment d’intimité… Comme si l’on entrait dans les coulisses de toutes ces autres images si parfaites… Un peu de liberté, une respiration ?

Lire la suite...

06 juin

Pour en finir avec la beauté!

Quentin ShihElle se répand à la façon d’une pandémie. Ultra virulente, une certaine idée de la beauté contamine les corps, les objets, l’espace… elle va même jusqu’à revisiter l’histoire.

Décryptage.

Lire la suite...

17 mai

Mode et Beauté part III - du retour à l'écriture

Isabelle RoqueSi le cosmétique peut se comprendre comme objet de mode, on peut imaginer lui appliquer certains concepts dérivés de la mode. Penser à des collections saisonnières, faire émerger des textures signées, jouer l’édition limitée comme une façon de haute couture. Plutôt que se concentrer sur les performances du produit (-30 % de rides !) à travers le portrait d’un modèle (la star égérie), on peut imaginer inscrire le produit dans l’air du temps, faire autour de lui un véritable travail de stylisme.

Inspiration libre d’après une rencontre avec Isabelle Roque, attachée de presse entre mode et beauté !

Lire la suite...

07 mars

Mode et Beauté part I – Le concept de Seconde Peau

APPARENCE.jpg Ouvrir le champ d’exploration, changer de point de vue, penser autrement… La règle est simple comme un jeu d’enfant… Et si…

Et si le cosmétique était un objet de mode ? Les labos deviendraient des ateliers où les chimistes seraient de formidables ouvriers d’art. Les créatifs céderaient la place aux créateurs. Le produit serait un irrésistible objet de désir – ses matières, ses couleurs et ses parfums nous donneraient une allure folle. Le geste artistique renouerait enfin avec la beauté.

Lire la suite...

19 février

Mode et Beauté Part. 0 - au-delà des tabous

mode_beaute.jpg Depuis l’édition d’avril 2006 à Barcelone, le salon in-cosmetics produit et anime in-focus, une plateforme prospective où la réflexion - marketing, philosophique, psychosociologique…- rencontrent le monde des ingrédients et de la formulation. Une façon d’interroger le sens de la beauté à travers la conception de ses objets les plus fondamentaux : molécules, textures, gestuelles.

Le principe en est simple. Chaque année on revisite la beauté à travers le prisme d’un nouveau thème : les médecines traditionnelles et exotiques (Barcelone 2006), l’érotisme (Paris 2007), l’utopie (Amsterdam 2008), l’architecture (Münich 2009). Chaque année, articles, conférences et nouveaux concepts produits proposent une approche multidimensionnelle du sujet – comme autant d’amorces inspiratrices.

En avril prochain, pour sa 5ème édition, in-focus s’attaque au thème de la mode. Le mot n’est pas choisi au hasard.

Lire la suite...

17 décembre

Le corps monoï... pour une certaine idée de la diversité culturelle

Monoi de Tahiti Tahiti. Cet automne, la nouvelle édition de Monoï Here avait pour thème le « corps monoï ». Pourtant, durant les 4 jours de la Semaine du Monoï aucun titre de conférence, aucun menu de spa, aucune préparation de monoï n’y font référence de façon explicite…

Qu’est ce donc que le corps monoï ?

Lire la suite...

1 commentaire faire suive à quelqu'un

 


04 novembre

100 000 ans de beauté, perspective du cauchemar ?

100000_ans_beaute.jpg AMAZON vient de me livrer le prodigieux ouvrage produit par la fondation L’Oréal, « 100 000 ans de beauté ». 5 livres imaginés comme la somme monumentale d’un savoir universel sur l’histoire de la beauté : Préhistoire/Fondations, Antiquité/Civilisations, Âge Classique/Confrontations, Modernité/Globalisations et Futur/Projections. D’emblée, le classement induit la possibilité d’une histoire de la beauté, d’une construction progressive – avec un sens… Sauf que… La vision générale qui s’en dégage ne va pas nécessairement dans le sens que l’on aurait pu croire…

Lire la suite...

2 commentaires faire suive à quelqu'un